01/10/2014

On y est (suite)

Fille aînée de Chouchou a contacté son père hier. Le temps va lui sembler long sans les weekends avec lui. Elle semble vraiment triste. Elle voulait lui parler de l'ex femme qui comme prévu jubile du mauvais tour qu'elle nous a joué. Elle s'en vante partout...
Et quand fille aînée lui dit que prendre tout son salaire c'est trop, qu'elle aurait pu lui laisser de quoi les prendre le weekend, l'ex femme répond qu'il n'est pas sans rien puisqu'il vit avec moi. Je n'ai qu'à payer.
Moi financièrement je ne sais pas tout assumer. Mais ma situation financière ne la regarde pas. Tant que Chouchou et moi sommes d'accord le reste m'importe peu. Et c'est bien son objectif de créer des problèmes entre nous à cause de l'argent.
Nous avons reparlé d'essayer de prendre quand même les filles mais il s'en tient au conseil de son avocate, pas de salaire pas de weekend.
Je culpabilise malgré tout. Les enfants doivent se sentir comme un paquet qui encombre tout le monde.

L'ex femme est ennuyée par contre de devoir garder les filles. Elle veut leur faire croire que leur père est bien content de ne plus les voir. Le jeu classique des ex.
Mais elle avait prévu ses petites soirées au resto et cela perturbe ses projets. Enfin elle a vite réglé la chose en chargeant fille aînée de garder ses soeurs pendant qu'elle sort. La dessus fille aînée a demandé à être payée comme babysitter... Et leur dispute a continué de plus belle.

De mon côté je craignais que l'ex femme ne viennent déposer les trois filles devant ma porte le weekend prochain. Me voilà rassurée cela ne semble pas d'actualité. Le reste relève de leur popote interne.
A l'avocate de Chouchou de jouer maintenant!

15:27 Écrit par Diabola dans Vie de femme | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.