02/12/2014

Rien à dire ou mieux vaut se taire

Voilà je n'ai plus rien à dire. Sur le blog ou dans la vie quotidienne. Le silence s'installe et le vide à l'intérieur aussi.

Dans les conversations ou au téléphone je laisse parler les autres. Et quand on me pose la question. .. que pourrais je bien raconter? Sinon les problèmes dans lesquels on se noie. Et les problèmes ça n'intéresse pas les gens. J'ai l'impression de ressasser toujours la même chose, les problèmes financiers de Chouchou. Et que l'on m'écoute poliment en attendant que je termine mon explication. Moi même j'en ai assez de parler de ça. De penser à ça. Et il ne reste rien d'autre dans nos vies.
Alors quand on me demande des nouvelles je me tais ou j'esquive. Et je ne téléphone plus.

En bref son règlement collectif de dettes n'est toujours pas passé. Il subit toujours une saisie totale de son salaire. Et la pression des huissiers est de plus en plus forte. Je dois écrire pour essayer de suspendre les ventes presque toutes les semaines depuis un mois au moins.
Son moral est au plus bas et je ne parviens plus à lui remonter même un peu. Sans doute car moi même je n'y crois plus.

Alors mieux vaut me taire que saouler mon entourage avec ça. Et je ne vis plus. Tout tourne autour de lui, de ses problèmes. Rien d'autre n'existe, tout a disparu , moi aussi.

Je suis transparente, lasse et silencieuse. Je ne ressens plus rien sinon de l'angoisse.

10:43 Écrit par Diabola dans Emotions, Vie de femme | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

courage, c est un mauvais passage, long sans aucun doute, ca ne va jamais assez vite dans ces cas là mais vous en ressortirez plus fort.....

en attendant j imagine qu'il y en a une qui doit jubiler....tu t en fous....la roue tourne....y a toujours un revers à une médaille....patience...

restez unis !!

Écrit par : radinette | 03/12/2014

Merci pour tes encouragements.
tu as raison, c'est un passage et donc ça s'arrêtera tôt ou tard.

Écrit par : | 04/12/2014

Les commentaires sont fermés.