27/12/2013

Lasik J + 8

Visite de contrôle post opératoire aujourd'hui à 17h15.

J'explique au médecin que depuis deux jours je ne vois pas très nettement de loin.  Pour conduire jusqu'au cabinet du médecin, j'ai eu beaucoup de mal.  Je ne voyais pas bien de loin.  Et arrivée dans la rue, selon mon gps, du trottoir je n'arrivais pas à lire les numéros de maison à peine à trois mètres de moi.  Angoissant.  Pour quoi se faire opérer si on ne voit pas mieux après.  Je serai peut-être dans le petit pourcentage de cas ratés.  Après tout je n'ai jamais beaucoup de chance!

Je me suis retrouvée toute seule pour me rendre à la consultation.  Chouchou devait prendre ses filles à 15h30.  Alors tant pis pour moi, je n'ai qu'à me débrouiller.  Quand sa fille ainée veut aller à Ville 2 avec une copine, il refait des aller-retour supplémentaire pour l'accompagner et la reprendre.  Une soixantaine de kilomètre sans problème.  Mais pour moi... Non.  Il n'y a même pas pensé.  Revenir de chez sa mère, pour m'accompagner chez le médecin et repartir ensuite... cela n'était pas à l'ordre du jour. Mais par contre il s'inquiète de me savoir sur la route.  Encore une fois je constate que je ne peux pas compter sur les gens qui m'entourent. 

Donc je ne vois pas bien de loin.  Le médecin dit que je me myopise.  Cela va encore évoluer, la vue va changer avant de se stabiliser.  Je dois humidifier plus mes yeux.  Gouttes et "gélules pour pleurer" sont au programme.  Prochain contrôle le 18 février et je contacte le médecin entre temps au moindre problème.

Revoilà l’angoisse.  Je n'ai pas subit une opération pour remettre des lunettes ! Sans compter que je ne pourrais plus porter de lentilles. On est loin de l'euphorie post-opératoire que j'espérais. Reste à espérer que cela se stabilise dans le bon sens et à attendre...

Les commentaires sont fermés.