03/03/2014

Lasik : J + 2 mois et des poussi

Le temps passe et la vue continue de revenir. Avec certains jours plus difficiles. Et des moments de grâce. Par moments ma vue me semble si nette et si précise que j'en suis là première surprise. Je découvre la liberté de mon champ visuel. On ne se rend compte qu'après coup de combien les lunettes nous limitent. Je suis repassée à la visite. Il ne me parle plus de myopie. Il est même plutôt content de l'évolution. La vue de près me paraît vraiment exceptionnelle. Je lis si petit et sans forcer ! L'opération devrait aussi me permettre de gagner un peu de temps sur la presbytie de l'âge. Pour la lecture de loin, sur le tableau lumineux j'ai avancé de quatre étapes. J'ai vu l'indication 8.0 à côté de la dernière ligne que j'ai lue. Prochaine visite en décembre 2013 ou janvier 2014. En attendant je gère les gouttes et le Nutrilarm pour éviter la sécheresse au moins jusqu'à avril. Voilà. Le souhait fait quand j'étais petite fille est réalisé. Mes angoisses sur l'évolution de ma vue aussi. Certains s'étonnent de ma décision de me faire opérer, disant que l'habitude des lunettes est là et que ça ne dérange pas tellement à force. Mais même si l'habitude est là et que je cherche mes lunettes parfois, je sais maintenant comment vivent les autres, comment on voit normalement. Comment on se réveille le matin en voyant le monde net. Comment peut être le monde sans la limite de mes verres correcteurs. Que le vent dans les yeux est froid. Le confort de ne rien avoir sur le nez. L'inconfort des verres progressifs que je vais éviter. Et le prix de l'opération ? C'est très cher je l'admets, sans compter les visites de contrôles et les flacons de gouttes à 13 euros qu'on consomme au rythme de deux par semaine au début. Et ce prix je le donne sans regrets car pour une fois dans ma vie j'ai fait quelques choses pour moi. Ce n'est pas que pratique ou esthétique, c'est pour le plus profond de moi, celle que je suis au fond de mon âme. Cela me prouve au bout de toutes ces années que j'en vaut la peine.

10:02 Écrit par Diabola dans Vie de femme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lasik, operation, yeux, vision, ophtalmologue |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.