07/03/2014

Trois ans d'absence

Trois ans déjà que tu es parties, et je pense toujours à toi chaque jour. Je me souviens de cet instant précis où la vie t'a quittée, dans ton lit d'hôpital. J'ai du lâcher la main de ce corps vide tout à coup. Tu es la seule à avoir bien voulu me donner un peu d'amour vrai, celui que tous les enfants devraient recevoir de leurs parents. Tu me manques. Vivement le prochain rêve où tu me rendras visite. Où je pourrai te serrer contre moi et te dire que je t'aime. Où tu me parleras. Où nous serons ensemble. Puisqu'il ne nous reste que cela pour nous revoir. En attendant que je te retrouve dans un autre monde...

13:52 Écrit par Diabola dans Emotions, En toute intimité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : décès, nostalgie |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.