18/04/2014

Indépendance quand tu nous tiens

Aujourd'hui Chouchou ne travaille pas. Un jour vide entre deux chantiers.

Le travail reprend doucement, très doucement. Il est a la maison et seul c'est difficile pour lui. Même s'il s'occupe. Pour moi aussi c'est difficile. Ces jours là Chouchou tient à me conduire au travail. Gentil non ? Oui et... non. J'admets qu'il est plus simple qu'il m'accompagne au bureau plutôt que de déplacer deux véhicules pour me permettre de sortir ma cacahuète du garage. Mais en pratique cela m'ennuie.

Et oui ! Impossible de décider de rentrer une heure plus tôt. Impossible de partir du boulot pour faire une course ou juste un tour avant de rentrer. Impossible de sortir à midi. Impossible de changer d'avis sur l'heure où je finis ma journée. Je pourrais faire tout cela mais je dois lui demander.

Et là je dépends de Chouchou, de son bon vouloir et de ses disponibilités. Même s'il est très disponible et me véhicule avec une grande gentillesse... Ce n' est pas pareil. Dépendre, je déteste ce mot. Dépendre de quelqu'un c'est être pris au piège, être à sa merci. Cela me donne une sensation désagréable d'être limitée, coincée . Et d'être faible.

L'indépendance c'est la liberté ! La liberté c'est faire ce que l'on veut quand on le veut. Donc pour être libre il faut être mobile...!

Les commentaires sont fermés.