30/09/2014

On y est.

Voilà on y est. La fin du mois est là et le verdict aussi : Chouchou ne touchera pas un cent de son salaire ce mois ci.

Pourtant son avocate a écrit pour essayer de limiter la saisie et qu'il puisse au moins en toucher une petite partie mais en vain semble -t - il. Elle dit que le courrier est peut être arrivé tard pour obtenir satisfaction. c'est vrai qu'elle contacte un huissier qui contacte un avocat qui pose la question à sa cliente. Et ensuite l'information met autant de temps à remonter. Possible...

Je pense que de toute façon si la question est arrivée à temps à l'ex femme de Chouchou, elle a sûrement refusé de lui faire cette "faveur ". Elle doit savourer ce qu'elle pense être un moment pénible pour nous. Mais elle se trompe. Financièrement je suis habituée à gérer des mois où Chouchou ne gagne rien. Trois mois de suite cet hiver ! Ce n'est pas le manque d'argent le plus dur, mais l'orgueil de Chouchou en prend un coup. Il espérait un peu de compréhension peut être. Mais cette femme n'est que haine et rancune.
Elle, de son côté, doit être surprise de la réaction de Chouchou. Pas d'argent, il ne prend pas ses filles. Il n'a pas changé d'avis et a l'approbation de son avocate. Il dit qu'elle ne le croyait sûrement pas capable de faire cela. Et pourtant...

Maintenant on attend la suite. La procédure de règlement collectif de dettes devrait lui permettre de recevoir un peu de son salaire. Et puis la révision des pensions alimentaires.

Juridiquement c'est en cours.
Financièrement c'est gérable.
Mais pour son moral, là, ça sera moins facile. Vous imaginez? Vous travaillez et tout ce que vous devez gagner jusqu'au moindre cent part dans la poche de votre ex!

15:54 Écrit par Diabola dans Vie de femme | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/09/2014

Le check up annuel

Labrador chéri est en pleine forme.  Enfin presque : des otites, une dans chaque oreille.  Il y en a énormément en ce moment avec l'humidité.

Et oui, aujourd'hui avait lieu la visite annuelle chez le véto.

Pour un chien de neuf ans, tout va bien.  Il a écouté son coeur, palpé sa colonne vertébrale, écouté dans son ventre, vérifier les dents et le tartre... bref ça roule.

Labrador chéri a aimé la façon du véto de l'embrouiller avec ses caresses et sa façon de lui parler, si bien qu'il n'a même pas remarqué la piqure des vaccins.  Il s'est super bien comporté, j'étais toute fière de montrer mon chien si bien élevé.

Il a pris un peu de poids depuis l'an dernier : il pèse maintenant 34.95 kg. L'an dernier, à 31 kg c'était un peu trop juste.  Là il est bien mais il faut surveiller les labradors, ils ont une tendance naturelle à l'obésité.

Maintenant il se repose, couché à côté de moi.  Il est tellement affectueux, drôle et intelligent.  Je le regarde et j'ai du mal à croire qu'il partage ma vie depuis 8 ans déjà.  Je le revois dans sa cage à la SPA comme si c'était hier.  Il me regardait, avec quelque qui me  parlait dans son regard. je lui ai tendu la main et il l'a léchée, juste une fois, comme il me fait encore maintenant pour me dire en passant "hé ça va ?"... Il m'a touchée jusqu'au fond du coeur ce jour là.  Le temps de faire les papiers et je l'ai emmené loin de cet endroit de tristesse.

Les premiers temps je me demandais s'il se souvenait de sa première famille.  S'il les regrettais.  Puis cette idée m'est passée.  Je le vois heureux, épanoui et avec une telle complicité entre nous.

Malheureusement les chiens vivent moins longtemps que les humains.  Je m'angoisse déjà en pensant à ce jour.  Alors j'essaie d'éviter d'y penser, je prends soin de lui et je veille à son bonheur.  Normal non, il m'apporte tellement de joies !

21:16 Écrit par Diabola dans Vie de femme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : labrador, bonheur, joie |  Facebook |

09/09/2014

l'ex femme ce vautour

L'ex femme de Chouchou ne lâche pas prise depuis qu'il l'a quitté il y a bientôt neuf ans. Comme un vautour qui guette et attend la moindre faiblesse de sa proie pour attaquer et nuire.
Comme un vampire assoiffé d'argent elle tente de pomper tour ce qu'elle peut. Elle est toujours là dans l'ombre à attendre un moyen de nous pourrir la vie.

Puisqu'elle a appris que Chouchou n'était plus indépendant et qu'en plus il avait un boulot et donc un salaire elle s'est précipitée pour faire saisir son maigre salaire d'ouvrier. Pourtant elle connaît sa situation financière désastreuse depuis plusieurs années et il paie les pensions alimentaires quand il sait. Elle pourrait se dire que c'est le père de ses enfants et prendre patience. .. mais non pas elle! Elle a trop de plaisir à l'enfoncer. Et je suppose que si cela créait des problèmes entre nous elle serait au anges.

Chouchou ne touchera donc pas un cent de son salaire de septembre ni des prochains. A moins que. ..

Vu l'accumulation de ses dettes, on a conseillé à Chouchou de demander un règlement collectif de dettes. Un moyen de se sortir de sa situation. On pensait avoir un peu de temps avant de lancer la procédure. La saisie sur salaire nous a forcé à accélérer les démarches.

Chouchou a vu une avocate hier soir. Elle lui a demandé de lui transmettre toute une série d'informations au plus vite pour introduire la demande. Une fois la procédure lancée quand le juge déclare la demande admissible toute saisie est suspendue. Donc il pourra récupérer l'accès à une partie de son salaire.
Ensuite un plan de paiement sera établi et il recevra une partie de son salaire le reste étant prélevé pour le remboursement des dettes. L'avantage est que les huissiers ne viendront plus sonner à sa porte. Et que si le plan de paiement est bien respecté certaines dettes peuvent être annulées par le juge au bout des trois ou cinq ans du règlement.

L'inconvénient c'est qu'il peut être contraint à vendre certains de ses biens, comme sa camionnette ou sa moto. La moto ça me ferait mal.
Il recevra un pécule pour vivre soit un minimum , genre équivalent au RIS .
Je ne sais pas si Chouchou supportera toutes ces contraintes. Ni si moi je supporterai cette nouvelle situation. Car si jusque qu'ici on vivait essentiellement sur mon salaire on va maintenant vivre exclusivement sur mon salaire. La nuance est de taille.

La première étape est donc que la procédure soit lancée.

En attendant vu la saisie totale de son salaire il a décidé que puisque son ex femme ne lui laisse pas de quoi recevoir ses enfants il ne prendra pas les filles en weekend en octobre . C'est assez logique, sans argent on ne sait pas faire grand chose. Il verra ensuite.

Une fois le règlement collectif en place l'avocate lancera la révision des pensions alimentaires. Les revenus pris en compte seront alors le pécule que le règlement octroie à Chouchou. L'avocate estime que le montant total des pensions alimentaires pourrait être réduit de moitié!
Cela prendra du temps mais je crois qu'au bout du compte l'ex femme s'en mordra les doigts.
Et même si ce sera difficile pour Chouchou et moi pendant les prochaines années il est temps de régler ses problèmes financiers une fois pour toutes.

05/09/2014

Avancement de la rénovation de la chambre

Les travaux de la chambre avancent bien. La chape a mieux séché que prévu. Nous avons retapissé Chouchou et moi , ensemble. Enfin je lui ai servi de manoeuvre. Même si je suis plus habituée que lui il a pris les commandes. Peu m'importe car au final ce qui compte c'est que cela avance. Je suis contente du résultat mais le papier peint me semble gris perle dans la chambre. Alors qu'il est normalement beige. C'est joli mais ce n'est pas ce que j'imaginais. Nous verrons bien quand les meubles seront remis.

Les moulures sont aussi placées et le plafond est réparé. Ce soir je nettoie le plafond. Et ce weekend Chouchou entame la pose du parquet. Avec une semaine d'avance sur le planning, c'est génial. A moins que ses filles ne changent d'avis car elles ont décidé de ne pas venir ce weekend, pour cause d'achats scolaires.

J'ai hâte de voir la chambre finie parquet posé. Cela changera encore la luminosité dans la pièce et donc l'effet du papier peint. Des photos bientôt.

Avec un peu de chance je n'ai plus qu'une semaine à devoir dormir dans le salon.

11:05 Écrit par Diabola dans Vie de femme | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mini drame du dimanche

Mini drame dimanche dernier. Chouchou a ses filles et Fille aînée juste avant le dîner se lève et s'éloigne pour répondre au gsm. Elle revient quelques minutes après en pleurs. Impossible d'avoir la moindre explication.
Elle repart de nouveau au moment de passer à table, revient en pleurs, refuse de manger, se met à bouder puis se lève et s'en va...

Chouchou s'énerve de son comportement et se pose des questions. Ce sont les deux autres filles qui éclaireront notre lanterne. Leur mère a compris que l'amie de fille aînée est lesbienne et n'apprécie pas. C'est une femme méchante avec un tout petit esprit. La tante de fille aînée qui l'espionne sur Facebook a vu que la petite amie a indiqué sur son profil qu'elle est en couple avec Fille aînée. Ceci fait chez eux l'effet d'un raz de marée. Chouchou est plus tolérant mais en a assez de toutes ces histoires.

Le manège a duré toute l'après midi. Après avoir ramené les filles nous sommes partis de la maison. Au cas où. Et sans gsm. Chouchou ne voulait pas se retrouver au milieu de la tempête. Moi non plus.

Depuis, plus de nouvelles. Silence total. Chouchou doit encore garder ses filles ce weekend. Je m'inquiète déjà, on aura droit à quoi cette fois?

10:51 Écrit par Diabola dans Vie de femme | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |