17/01/2011

Facebook libère, en catimini, l'accès aux adresses et numéro de téléphone des utilisateurs

Une petite bombe dans le respect de la protection de la vie privée sur internet passe au bleu, à l'insu des utilisateurs.

Facebook a en effet attribué aux développeurs d'application un nouvel accès aux données personnelles des utilisateurs Facebook.  Nos numéros de téléphone et adresse complète sont maintenant accessibles dès que nous acceptons la demande "autoriser l'accès" de l'application.

Il faut noter que cette information a été transmise par le célèbre réseau social uniquement aux développeurs via le blog qui leur est dédié!  Les utilisateurs restent dans l'ignorance.
Sachons également qu'il n'existe pas de procédure de vérification ou d'approbation par Facebook des applications qui se créent. 

Tout le monde peut donc créer ses propres applications (sur tout et n'importe quoi) et collecter des informations personnelles des utilisateurs, à l'insu de leur plein gré.

Plus que jamais donc, mieux vaut éviter de trop en mettre sur Facebook.  Au moins si vous tenez un peu à votre intimité !


Pour en savoir plus : http://bit.ly/fLluhF


18/11/2009

Vous vous « désamicalisez » souvent ?

Vous vous « désamicalisez » souvent ?

Vous le saviez peut-être déjà, le dictionnaire anglophone « Oxford » désigne chaque année un « mot de l'année ».

Forcément dans la mouvance des réseaux sociaux, to « unfriend » sera le gagnant de 2009.
Se « désamicaliser » semble un raccourci pour « rompre le lien créé précédemment dans un réseau social ». 
Donc, vous ne direz plus à l'avenir « toi, je t'ai supprimé de mon Facebook » mais bien « nous nous sommes désamicalisés sur Facebook »

Pour la petite histoire, en 2006 le mot de l'année Oxford était « googler ».  Le temps passe et même si le monopole de Google ne faibli pas avec environ 30000 requêtes à la seconde, le moteur de recherche est complètement intégré dans notre quotidien, maintenant orienté vers la socialisation virtuelle.

Ne restons pas trop sérieux, car une seule question me préoccupe vraiment à propos de ce mot : « désamicalisez » sera-il accepté par mon jeu de scrabble sur Nintendo DS?

Source : http://news.cnet.com

 

08:45 Écrit par Diabola dans On the Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : google, web, facebook |  Facebook |

08/09/2009

Du bon usage de Facebook

Tout comme en son temps nous avons appris la "nettiquette" pour les mails et les chats, voici une petite vidéo glanée sur Youtube et démontrant les risques des dérapages sur Facebook.

Monté dans une ambiance de films des années 50, découvrez avec humour qu'il ne faut jamais changer son statut de couple sans prévenir... ;-)

A bon entendeur !

13:50 Écrit par Diabola dans On the Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : video, couple, youtube, facebook, netiquette |  Facebook |

07/09/2009

Et si on s'invitait sur Facebook ?

A vous qui passez parfois par ici,qui êtes vous?

Et ça vous dirait qu'on s'invite sur Facebook?

Vous me trouverez ici :

http://www.facebook.com/diabola.menthe

Invitez-moi ou envoyez moi un petit mot !

15:20 Écrit par Diabola dans On the Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : amitie, facebook |  Facebook |

04/09/2009

Et si je m'achetais un pack d'amis?

Quand on est enfant, nouveau dans une école, on craint de rester tout seul dans son coin à la récré.  Pas toujours facile de s'intégrer.
Quand on est ado, on cherche à être populaire... 
Sur Facebook, on revit le même drame : ne pas avoir de copain, ou ne pas avoir assez de copains, ou avoir moins de copains que ses amis !  Bref... la vie est un éternel recommencement : on cherche à être aimé, reconnu.

Mais dans le monde virtuel, tout est possible avec un peu d'imagination.  Plus simple que dans la cours de récré, où mon frère donnait ses mars et mikyway à celui qui le prendrait dans son équipe de foot...

Alors si vous manquez d'amis sur « Le » réseau social le plus en vogue, uSocial.net est là pour résoudre votre problème : il suffit d'acheter un pack d'amis !
Le site australien propose différents packs à différents tarifs.  Le pack de 1.000 amis coûte 177,30 dollars

Notons que le compte Facebook classique est limité à 5.000 amis, mais le nombre de fans n'a pas de limite lui.  Donc les politiciens pourront s'en donner à cœur joie avec les packs de 10.000 fans !

Réaction de Facebook ?  Mise en garde des utilisateurs de ce service et enquête.

Ma réaction ?  C'est fou ! Je suis autant scandalisée par le principe qu'épatée par l'idée.  Je pense que ça va marcher et faire la fortune des initiateurs de uSocial.net.  Le marketing est au centre de tout et les bases de données d'adresses se vendent à prix d'or aux publicitaires, dont les nouveaux terrains de jeux sont les réseaux sociaux. Facebook et Twitter, vu leur succès, sont forcément en première ligne.

Mais je me demande qui sont ces gens dont on vend les comptes ?  Vous, moi, des comptes fictifs?

Attention donc à tout ce que nous publions sur le net

15:12 Écrit par Diabola dans On the Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : web, ami, facebook, usocial net |  Facebook |